Le burn out maladie professionnelle
Texte : Christophe Grotti – photo ©VALEOWORK

Burnout : définition

Le Burnout est lié à un surmenage et à un état de fatigue physique, émotionnel et psychologique. Le phénomène de burn-out n’est pas nouveau et il a été identifié depuis les années 70.

Jusqu’ici nous pensions que seuls les postes à hautes responsabilités étaient touchés par ce phénomène.

Hors aujourd’hui par une sur-médiatisation nous savons qu’il concerne tous les types de catégories sociaux-professionnelles, ouvrier, cadre, chef d’entreprise etc.

Le burnout est un état de fatigue physique et psychique lié principalement à un stress chronique dans le travail, après des mois ou voire des années de surmenage.

Il n’en reste pas moins qu’il existe un véritable continuum entre ces deux pathologies. Il convient donc de considérer le Burnout comme porteur d’un risque de dépression.

Le Burnout est officiellement reconnu par l’organisation mondiale de la santé.

Quelques chiffres

  • 52% salariés se disent anxieux au travail
  • 29% présentent un niveau dépressif élevé. (Cabinet Stimulus, 2017)

Causes

Conséquence économique

  • 12 600 € coût pour l’entreprise par salarié et par an

Symptômes

Au préalable les symptômes sont difficilement détectables, car nous connaissons tous les baisses de régime et souvent cela commence comme ça.

Troubles physiques, comme par exemple insomnie, prédisposition aux maladies, manque d’appétit, problèmes de digestion. Mais aussi maux de tête et de dos, vertigo, instabilité de la tension artérielle, tachycardie, acouphènes.

Troubles psychiques, irritabilité accrue, inquiétude intérieure accrue, l’incapacité de détachement le soir, agitation. Mais encore, sentiment de vide, sans entrain, peur, ennui, désespoir, résignation, frustration, sensation d’inutilité, hébétude.

Performance cognitive restreinte, comme par ex. difficulté de concentration et de prise de décision, doutes sur soi-même, prise de conscience du manque de performance.

Changement du comportement, Par exemple repli sur soi-même, hyperactivité, consommation de substances à haut risque de dépendance, délassement des activités récréatives.


Conseils

Le Burnout se soigne, et lorsqu’il est traité il ne laisse aucune séquelle ni risques de récidive contrairement à la dépression,

Le Burnout est transitoire, évolutif, et peut-être déjoué relativement rapidement s’il est pris en compte et décelé précocement. C’est donc humainement la définition d’une urgence car une intervention rapide peut éviter l’entrée dans la dépression.


Accompagnement par l’entreprise

VALEOWORK met à disposition des entreprises plusieurs types dispositifs. En effet VALEOWORK propose au travers de sa plateforme digitale, la possibilité d’identifier les personnes en situation de fragilité et d’en déterminer les causes.

Nous proposons des actions :

  • d’accompagnement des personnes en situation où risque de BURNOUT (retour et maintien dans l’emploi),
  • de sensibilisation pour prévenir des risques de fatigue professionnels,
  • de formation pour les managers pour améliorer leur posture face à cette problématique,

Accompagnement personnel

Dans une démarche personnelle, VALEOWORK peut accompagner toute personne en état de fatigue professionnelle (BURNOUT).


Avatar Témoignage de Claire A.

Plus de cinq ans à devoir occuper mon poste plus celui d’une collègue sur un poste à 20 heures par semaine qui était partie.

Le chantage était simple, c’était ça ou la porte ! Je voyais bien le manque de considération, mon salaire en baisse, un taux horaire en décalage flagrant avec mes diplômes et le poste occupé, un outil de travail obsolète, la dévalorisation, la mise progressive à l’écart et j’en passe.

Mais je ne me suis pas vue « descendre ». Gros choc que de me retrouver en burn out.

Et quand mon médecin a posé le mot de manipulateur quelques mois plus tard, ça a encore été le début de tout un travail de relecture de ce qui c’était passé. Pour commencer à comprendre sans m’accuser de ne rien avoir vu venir. Pour éviter de culpabiliser. Pour peu à peu réapprendre à penser à moi. Je suis encore en chemin.


Catégories : Le saviez-vous

2 commentaires

Gérald M. · 13 novembre 2019 à 12 h 38 min

bonjour je travaille dans un grand groupe et je suis épuisé par mon travail, je serais intéressé pour un accompagnement à titre personnel car je doute que mon entreprise puisse accepter cela. Donc pour maintenir mon emploi comment dois-je faire ?

    Christophe Grotti · 13 novembre 2019 à 14 h 42 min

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre message. Nous sommes spécialisés dans ce domaine depuis plusieurs années. Nous proposons des accompagnements individuels avec différentes formules et possibilités de prise en charge.
    Nous prenons contact avec vous pour vous renseigner.
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *