Texte : Christophe Grotti – photo PIXBAY

Réussir le retour et maintien dans l’emploi des personnes en situation de fragilité

Depuis de nombreuses années, la problématique du retour et du maintien dans l’emploi après un arrêt de longue durée représente un enjeu sociétal. Que ce soit dans le public ou le privé ce problème touche toutes les catégories sociales de la société.

Des enjeux sociétaux

En effet, c’est un véritable désastre humain et économique pour les entreprises, les mutuelles et les institutions publiques qui règlent une addition assez salée.

Des chiffres sur les maladies chroniques ont été révélés par l’ARACT1 dans un dossier « travail et changement » : 15% des travailleurs en France ont une maladie chronique et 1/3 de ces personnes perd son emploi deux ans après l’annonce de la maladie.

Mais cela ne s’arrête pas là car outre les maladies chroniques, sont touchées aussi les personnes ayant eu un BURNOUT, un accident de la route, un AVC ou encore des femmes de retour de congé maternité.

Qui fait quoi ?

D’un point de vu national des actions ont vu le jour, colloques, tables rondes, événements de sensibilisation, un plan cancer 3 et un plan santé mentionnant cette problématique. L’INCA2 s’empare aussi de ce sujet sur l’après cancer.

Sur le terrain c’est une autre histoire ! Seule une poignée d’associations se sont frottées à ce problème.

Sensibilisation dans les entreprises

Une association à Paris tente de changer les mentalités dans les entreprises en menant des actions de sensibilisation. Pour ce faire, celle-ci met en place une charte d’intégration de la maladie dans les entreprises.

Accompagnement des personnes en arrêt de longue durée pour maladie

Le Jour d’Après, association Montpelliéraine reconnue d’intérêt général, mène des accompagnements individuels pour anticiper le retour et maintien dans l’emploi des personnes touchées par une maladie chronique.

En parallèle l’association démarre l’étude de recherche scientifique « Visibilité » dès le mois de janvier 2020 avec l’ICM (Institut du Cancer de Montpellier) afin de faire reconnaître en France et à l’étranger, les accompagnements sur le retour et maintien dans l’emploi après un cancer.

Accompagnement des entreprises

La startup VALEOWORK intervient dans les entreprises sur les problématiques de santé et d’arrêt de travail. Les experts de la startup utilisent le processus CO-RESILEINCE3 pour accompagner l’entreprise dans son écosystème afin concilier santé et travail.

La startup propose une plateforme digitale pour identifier toutes les problématiques de santé, d’absentéisme et présentéisme non productif. Elle mène des actions de sensibilisation, forme, accompagne managers et employés pour l’accueil des personnes en situation de fragilité après un arrêt de travail de longue durée.

Les bénéficiaires de ces services sont les grands groupes, PME, et les individus touchés de près ou de loin ou directement par une maladie chronique, un BURNOUT ou les personnes aidantes.

Pourquoi le retour est si difficile ?

Après un arrêt de longue durée, le retour sur son lieu de travail est toujours compliqué. Ces difficultés se vivent autant pour l’entreprise et les salariés que pour les personnes souhaitant revenir dans leur emploi, cela pour plusieurs raisons.

La première en cause est d’avoir rompu le lien entre ces deux parties.

Dans l’entreprise

Les entreprises et les employés ne sont jamais préparés au départ d’un collaborateur pour un arrêt de longue durée. Quand cette absence est provoquée par une maladie grave ou un accident, elle peut être vécue comme un véritable choc de la part des collaborateurs et collègues de travail.

Ce départ engendre des changements, des remplacements, et de nouvelles habitudes finissent par se mettre en place. Le retour dans l’entreprise est alors d’autant plus difficile pour la personne en arrêt qui doit retrouver sa place, une place, forcée et/ou non désirée.

Les personnes sur le retour à l’emploi

Durant un long arrêt de travail, les personnes vivent souvent différents événements et prise de conscience. Un état de changement a opéré : les priorités, le sens de la vie, la perception de la relation au travail, sans compter les éventuelles séquelles dues à la maladie, visibles ou non, …

Le retour de congé maternité peut s’avérer complexe pour une femme qui souhaite consacrer plus de temps à son ou ses enfants. Par conséquent, son besoin sera d’aménager son temps de travail, d’être reclassée sur un autre poste ou bien encore de sortir de l’entreprise.

Maladie, BURNOUT et accident grave entraînent assez souvent des changements importants et une perception de vie complètement différente en se focalisant sur l’essentiel.

Les conséquences ?

Un retour mal préparé en amont va engendrer des problématiques d’ordre économique, organisationnel et humain très importantes.

En effet, dès le retour de son absence prolongée, un employé qui est ou qui se sent mal accueilli par l’entreprise, mis à l’écart par les collègues de travail, va entrer au fil du temps dans du présentéisme nom productif et assez rapidement passer à l’absentéisme.

Comment réussir le retour ?

Les solutions

Il n’y a pas de secret! Que ce soit du point de vu de l’entreprise ou de la personne concernée par le retour après un arrêt de longue durée, en premier lieu les deux parties doivent garder le lien durant toute l’absence. S’informer mutuellement des différents changements et évolutions organisationnelles et évolutions de santé.

L’entreprise peut missionner des experts pour un accompagnement spécifique autour de la maladie, des accidents…

  • Mettre en place un diagnostic systémique permettant de révéler et prévenir les différentes problématiques de santé dans l’entreprise.
  • Pour former les services RH et les managers pour améliorer leurs postures vis-à-vis de ces personnes en difficulté.
  • Anticiper le retour et maintien dans l’emploi des personnes avant, pendant et après une ALD4.
  • Mener des actions de sensibilisation pour l’éveil de la conscience collective et le changement des mentalités face aux problématiques de santé.
Les avantages

Les personnes en retour d’ALD4 vont être actrices de leur choix.

Soit elles vont pouvoir coconstruire des solutions en adéquation avec les propositions des services RH : adaptation de poste, reclassement, télétravail. Et par conséquence elles vont être motivées et redevenir rapidement productives.

Soit d’autres personnes feront le choix de construire un nouveau projet professionnel et sortir de l’entreprise en toute quiétude.

1.ARACT : Association Régionale pour l’Amélioration des Conditions de Travail
2.INCA : Institut National du Cancer
3.©CO-RESILIENCE est un processus d’accompagnement pour anticiper le retour dans l’emploi. Plus de 100 personnes ont bénéficié de ces accompagnements avec un taux de réussite de 98%.
4. ALD : Affection de Longue Durée.

Catégories : Le saviez-vous

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *